Donna Candy en résidence à l'Embo

Par candy croche, le mardi 20 septembre 2022
Donna Candy se cachent à l'Embo pour une semaine de résidence !
Daniel le nouveau batteur a.k.a Visage Pale jouera ce Vendredi du crounch crounch machine :
Puis MERCREDI 28 sortie de résidence avec deux groupes anglais en vogue Still House Plants (UK) ⚛︎ Donna Candy ⚛︎ Benny Hoova (UK) !

Aidons Data à se racheter

Par reporter charismatique, le mardi 21 décembre 2021

Bonsoir, car il fait nuit tout le temps, et bon bout d'an !

L'Embobineuse ferme ses portes pour une durée indéterminée, qui englobera fêtes plus ou moins familiales, saignées sociales, chœurs buboniques, galettes des rois, reines des neiges, farces et attrapes en bonne résolution. Elle a également besoin de réfléchir, d'ici février.

En attendant, DATA est en vente, et voudrait bien se racheter. La petite sœur de l'Embo, médiathèque associative riche de 3000 disques, 4000 CDs, 200 k7, des fanzines à la pelle, a été mise en vente par son propriétaire, pour la modique somme de 160 000 €. Pas si impossible... Et si certain.es proches du petit lieu complotent, comptant leurs billes, prêts à mettre la main au portouf, sans l'aide de son public, DATA n'aura sûrement pas assez pour continuer à faire exister les musiques expérimentales, aventureuses, performatives, vivantes grâce à un cadre amical et chaleureux, à la Plaine de Marseille.

Alors une fois vos étrennes empochées, n'hésitez pas : de 1 à 160 000 euros, c'est prix libre !

Des soirées de soutien auront lieu à la Salle Gueule, à l'Amicale du Futur (Lyon), au Videodrome 2, et bien sûr entre nos murs. Restez aux aguets, prêtes à dégainer vos deniers.

Point Biz #8

Par Bernard Bizness, le lundi 30 mai 2022

L’âge d’or des chercheurs de cailloux
Le travail de groupe, il faut le dire, est ralenti par l’arrivée des beaux jours. Des petites mains plongent, des seconds couteaux replongent, des tierces personnes boivent la tasse. Plouf. Même les pigeons pigent : qui se terre dans la grotte par mer d’huile n’obtient que pilosité et abstinence. Mais si non d’après les ermites, comment nommer les cavités ? Un jour on les découvre au détour d’un éboulis, d’un couloir, d’un miroir, comme on se découvre un cheveu blanc, comme un ènième animal tombant dans la même trape. Plouf plouf l’humain les pieds dans l’eau la torche à la main bientôt amphibie dit : «ce que je vois est à moi» alors qu'il devrait penser : «ce que je vis est à moi».

Nombre d'or, fraîcheur des caves et fonte des glaces. Une psychotransmission de Libertatia, une B.D. d'un certain F.F. Kafka, une interview de Senyawa et quelques conclusions à mi-parcours des groupes de travail. Les illustrations rupestres sont de Simon Bouillaud (@preux_simon) (son travail est d'habitude plus coloré).

Point Biz #7

Par PPDA, le vendredi 29 avril 2022

Le Point Biz nouveau est arrivé ! C'est le numéro 7. Avec des illustrations de Vasja (expo au Dernier Cri) BD de Tom Lebaron-Khérif, texte de Mathias Richard, communiqué officiel de l'équipe de l'Embobineuse que nous reproduisons ici :

L'équipe de l'Embobineuse (salarié.e.s + bénévoles) souhaitait revenir sur la soirée du 19 mars, au cours de laquelle était programmée — mais pas annoncée — une performance "surprise", proposée par un compagnon de route et ami des lieux. Le fait qu'elle mette en scène ses parties génitales a généré des tensions au sein du public, dont nous voulons assumer la responsabilité au départ. Car c'est nous qui avons créé les conditions d'une telle situation : la mise en jeu intense d'un corps dans l'espace de la salle, sans en avertir les adhérent.e.s à l'entrée et via la communication, dans des conditions de scénographie et de sonorisation relativement inadaptées qui ont contribué à l'incompréhension et polarisé les tensions, a pu représenter une agression pour certain.e.s.

Nous assumons nos responsabilités sur l'origine des conflits qui ont découlé de cette situation, et nous engageons à l'avenir à avertir notre public s'il doit l'être. Même si beaucoup connaissent déjà l'Embobineuse et sa tendance à ne pas caresser les représentations dans la tiédeur, nous accueillons en permanence de nouvelles personnes, bénévoles et publics ; la salle doit donc évoluer pour continuer à être un terrain d'expérimentation aux prises avec les questions qui travaillent et traversent ses usager.e.s et la société dans son ensemble. Nous tentons d'animer un lieu de vie, d'envies, d'expressions artistiques et culturelles parfois clivantes et/ ou conflictuelles. Nous souhaitons que le doute, la remise en question et l'écoute mutuelle et respectueuse coexistent avec ces formes.

Nous présentons nos excuses à toustes celleux impliqué.e.s qui se reconnaîtront, et nous nous tenons à l'écoute si vous souhaitez nous interpeller et/ou re-discuter de ce qui s'est passé, comme d'autres problèmes éventuels liés à votre fréquentation du lieu, notamment en nous écrivant à info@lembobineuse.biz. Et pendant les soirées, n'hésitez toujours pas à vous adresser au bar ou aux entrées lorsque vous observez ou subissez un comportement oppressant ou discriminant. Nous sommes en train d’initier un dispositif de formation du personnel, qui devrait prendre effet d’ici la fin de l'année.
 
Bien à vous, à nous, et à bientôt.

Point Biz #6

Par PPDArgh, le vendredi 8 avril 2022

Bonjour, on l'avait presque oublié, Point Biz est de retour ! Illustrations par Charlie Renel, évocations de la revue de C. Tarkos, N. Quintane et S. Bérard "R.R.", propos sur ∏Node radio, polémique interview de Gnod avant leur annulation de tournée, et programmation de votre salle associative.

Point Biz #5 / Reprise

Par JPP, le vendredi 11 février 2022

Nouveau Point Biz, nouvelle année, édito de Mahdi Félix Ant-One... Lisez-le, lisez Point Biz.

Reprise

2002-2022

L'Embo 18 ans plus tard et 2 années de chaos sanitaire
    une belle carrière avec des poutres dans le regard
    s'assigne un temps ouvert
    à de toujours nouvelles questions
    c'est quoi ce qui ?
    ou que sommes nous nus ?
    et qu'avons nous fait du dépôt ?

    L'Embob est un drôle de cachalot

    TOUT ÉTAIT POSSIBLE
    on pouvait exploser
    nos tripes à l'air libre
    retournées comme un gant
    on pouvait accoucher
    d'enfants avortés puis vivants
    pas toujours de bon ton
    mais la vie a le chic
    pour faire jaillir l'eau pure
    d'une béante blessure...
    Malgré l'autoroute qui file vers satan
    c'est quotidien qu'on rame
    l'âme amère et vogue la galère
    on cherche à traverser
    la marée noire et puante
  pour débarquer sur l'île de Libertatia
terre de résilience

 NOURRITURE = CONNAISSANCE
    l'homme des cavernes doit mourir pour contempler le soleil
    c'est chaud !
    mais ne dit-on pas que les chats ont neuf vies ?
    BONNE CHANCE !
    NONOBSTANT
    le sport spectacle mondial d'une machine folle
    semblable au glorieux titanic qui coule
    et vomit partout
    L'EMBOB EST TOUJOURS DEBOUT
    et la musique jouera jusqu'au bout
    l'esprit souffle, les articulations craquent et nos carcasses grises souffrent
    il doit bien y avoir quelque part un pont
    certaines voies se sont fermées
    CHEMINS SANS ISSUES DANS MAQUIS TOUT FLOU
    d'autres possibles persistent en corps
   
    Il y a 8 ou 10 ans pour un autre anniversaire
    nous avions écrit un réquisitoire
    autour de cette maladresse intrinsèque à être
    des créatures d'un système de malade mental
    fait de cadres pénitentiaires et de récits grossiers
    attaquée par des hordes subversives
    de virus-pirates sans principe ni bonne manière...
    "L'EMBOBINEUSE OU LE DROIT À L'ERREUR"
    avec ce constat que
    SI LA GOMME S'USE PLUS            
       VITE QUE LE CRAYON
            C'EST QU'ON EXAGÈRE
    pour conclure qu'un droit de pêche en eaux profondes
    sans remises en question régulières
    ET PROTECTIONS DU CIEL
    c'est la fenêtre ouverte aux serpents de mer
    ET AUTRES LÉVIATHANS
    ...
    Une certaine sagesse ancienne tend à chercher
    avant tout autre savoir
    ( LE GRAAL !!! )
    vous savez...
    la connaissance de soi...
    ( SOMMES NOUS LE CAPITAINE ACAB ? JONAS ?
    OU BIEN
    PINOCCHIO-MOBY DICK ? )
    L'enfer et le paradis sont
    sur netflix
    dans le coeur
    défilent les séries
    ou comme disent les soufis :
    SI LA VIE T'AIME ELLE TE MONTRE TES DÉFAUTS
    sinon...
    l'humain peut descendre bien plus bas que les démons
    alors
    UN PEU DE TENU
    change ce qui peut l'être
    et accepte de bon cœur la tempête !

Point Biz #4

Par PPDOUDOU, le jeudi 2 décembre 2021

Nouveau numéro SPÉCIAL FÊTES avec des histoires de Noël, des chants de Noël, une BD de Noël par Sub-Zero et un interviou de Grrzzz. Tiré en 66,6 exemplaires rouge et 667 exemplaires verts, dispo chez les meilleurs rades de la Plaine et du Cours Ju et sur place à l'Embo.

Point Biz #3

Par envoyé spécial, le jeudi 28 octobre 2021

Numéro de novembrede Point Biz, presque disponible chez vos marchands de journaux gratuits, avec la programmation de l'Embobineuse dedans.

Spécial Vendetta, le salon du multiple et de la micro édition, les 13 et 14 novembre à la Friche de la Belle de Mai. Illustrations de Zven, Ben Sanair et Reniato via Le Dernier Cri. BD par Sub-zero, pub CUVE par reporter charismatique.