Soirée de soutien au Vortex

Ouverture des portes: 20h

SUR PLACE

Prix Libre
+ Adhésion: 2,00 €

La Familea Miranda

Noise Rock / Estudios LPM, Calyx Mastering / Barcelone

« La Familea Miranda. Trois tigres tristes avalent blé dans un champ de blé à partir de trois bols tristes. Dans trois bols tristes, trois tigres tristes avalent blé. »

Katafú Rozas (guitare et chant), Milo Gomberoff (basse et chant) et Alex Farré (batterie), partagent une longue histoire commune s’étalant sur plus de 500 concerts. Ils ont parcouru presque tous les pays d'Europe et d'Amérique latine, sorti six albums studio et un live, et partagé la scène avec des artistes comme Trans Am, Man Or Astro-man?, Nomeansno, Sabot, The Ex, Betunizer, The Varukers et Spermbirds, parmi beaucoup d'autres!

The Dirteez

Voodoo Garage / Train en Marche / Marseille

L’histoire des Dirteez est proche de celle des Cramps. C’est l’histoire d’un couple Wild Cat Lou/Clint Lha Zar et Poison Ivy/Lux Interior, et l’origine des ces groupes est lié à leur première rencontre. The Dirteez se découvrent une passion commune pour la sous-culture des 45 tours rock’n’roll rares et obscurs, les films de série B et tout ce qui est Trash. Le groupe se forme en 1986 à Paris et enregistre un premier disque     « The wild side of love » sur le label Go Get Organized. La production est signée par Chris Wilson (Flamin’ Groovies, The Barracudas). The Dirteez possède une culture rock qui, d’Elvis aux Cramps, des Sonics à T. Rex, de Johnny Horton à Russ Meyer, de Traci Lords à John Waters de David Lynch et Betty Page fait référence aux séries B.

Escrow

Heavy Surf / Train en Marche / Marseille

Diy-punk- garage-psychedelic-post- heavy surf de Marseille, deux guitare/ basse/ batterie.
Escrow Crie!

Léonard Kotik

Alternative / Punk / Marseille

LK est une moitié du duo Grrzzz et là il joue ses propres histoires. L’humeur est froide, erratique, tranchante et bouillonnante. LK nage dans les marais éloignés de tout, décadence tordue et flamme grimpante. Il y a une voix triturée d’effets qui avance avec une guitare électro-acoustique, cette dernière souvent explosée à la Métalzone distorsion. Un looper pour guitare aide à charpenter le son et le tout est 40 mn de LK dans votre visage. C’est solide et fragile à la fois et cela marche sur une corde raide battue par les vents au-dessus du vide.

Cold wave, punk et narcotiques.

LK tourne depuis un an dans de nombreux endroits dans les pays de france et de belgique… et maintenant, tout près de ton ombre.

Jean-Michelle Tarre

Dark Wave/ Anxiogène / Marseille

Jean-Michelle Tarre est une sorte d’OVNI solitaire dans des ténèbres sans fin. Elle est la moitié du duo Grrzzz, et là elle joue seule ses propres obsessions. Une voix tordue, de très petites machines*** vous feront exécuter la célèbre danse de St Guy. Cela sonne et se regarde comme une rivière de goudron décidée à atteindre son but par tous les moyens nécessaires… avec un sourire strident et un regard aigre-doux.

***les machines: une mini-boîte à rythmes, un sampler, un clavier joué pour de bon, la satanique pédale disto métalzone et une boîte d’effets voix couverte de clous.