Accueil   |   News   |   Agenda   |   Liens   |   Contact   |   Props   |   Archives

HAPPY BIRTHDAY L'EMBO !
le 29.10.2014, par L'Embobineuse




Dix ans c'est comme une bonne blague qui commence à peser dans la balance, un vers dans un poème, une bouchée dans un fruit ...
Dix ans, ça laisse le temps d'aller quelque part et d'en revenir, ça fait r'descendre les pieds sur terre, ça donne le temps d'sortir la tête d'son cul et d'voir dans quelle merde on marche ...
Ce qui est sûr c'est qu'en dix ans, on n'essuie pas que d'la sueur sur sa tronche ...
Dix piges d'amour et de galère d'amour, à l'école du bonheur, l'amour des fois ça fait mal, sur le coup on s'dit qu'on va crever, et avec le temps on n'sent plus la douleur, on continue comme si d'rien n'était ... on fait comme les fleurs, on pousse dans l'fumier, et p't-être que plus c'monde pue et plus la vie respire la rose ...
Les années passent, et la leçon d'amour, comme on n'y pige rien, on lâche prise, ça transforme le coeur et l'regard change, et c'est tout l'décor d'la pièce qui change d'un coup ...
Dix années dans les labyrinthes de l'art content-pour-rien, fais-le-toi-même, embobiné par l'amour, consumé par la passion, naufragé dans un océan d'visages pas que musicaux ...
L'obsession du passé rend rigide, celle du futur dépressif, alors droit au but et en avant (Guingamp) la musique !
Vivons ponctuels, plongeons la tête la première dans l'anniversaire perpétuel du présent ... Quand on est amoureux, c'est tous les jours qu'on a dix chandelles !
Dix chandelles dans la bouteille !, et comment donc apprendre à nager si on a peur d'se mouiller ?
Certes, celui qui plonge n'est pas comme celui qui reste sur la rive
et celui qui nage n'est pas comme celui qui coule
et celui qui atteint l'autre rive, pas comme celui qui s'fait bouffer par les requins blancs !, ah ah ah …..
L'eau n'est la même pour personne et pourtant c'est toujours la même eau !
Dix berges comme un clin d'oeil,
comme si c'était un train tout entier comprimé dans une coupe de champagne ...
Dix balais et des brouettes comme des coups de foudre, et quand on aime on compte pas les coups ...
Dix ans pour se voir naître et mourir, plusieurs fois par semaine, enfants de nous-mêmes, sales gosses sur les étagères de l'imprévisible ...
Tu tires sur un bout qui dépasse et voilà qu't'as toute la bobine du film qui s'met à tourner ... et les saisons d'se succéder comme des boulets d'canon ...
Et il y a ce je-ne-sais-quoi qui fait tenir la baraque, un frisson sur les nuques, un je-ne-sais-quoi de frite qui bouche les fuites et recolle les vertèbres qu'on crache à cause du scorbut ...
Dix ans, parti d'rien, dans une usine de bobinage électrique, à bricoler comme des chiens, opération pain d'épices et branches de houx, jusqu'à 5h du matin pour vendre le tout à la sauvette, ...
atelier démontage-d'usines-désaffectées-du-bd-Bouès, avant qu'les buldozers n'effacent la mémoire ouvrière d'la Belle de Mai, … , parquet, ipn, échaffaudage, la futur salle dégorge de récup', à l'étage rue Cristofol Costes rend son "Culte à la Vierge", et c'est "la Foire du Libre" qui s'paye l'ouverture du rez d'chaussé, ...
puis c'est l'premier festival "Art & Terrorisme", la mayonnaise prend, et comme c'était du ciment, alors on a continué la fête, avec le Dernier Cri, Data, la Platine, la Phalène, la Kuizin, la Triple Alliance Internationnale de l'Est, ...
consorts et chevaliers bancals, cowboys hurleurs, sirènes errantes et radios locales, résistances musicales, nippons furax ou québeccois trop choux, une bonne odeur de ragoût, … mais l'couscous a tourné, … Annabelle & Christobald s'insultent pas qu'sur la scène, catch dans la boue, Cap'tain Carnasse coktail chimique, Buchinger's Boot Marrionnettes plein les mirettes, grande soeur Machine à Coudre nous prête main-forte, l'Enthröpy rentre dans la danse, le Luff fait tourner, combattants de la liberté, tous en transe sur le dancefloor, …
tous les hurluberlus d'notre toile d'araignée à nous, impliqués comme des cochions dans la raclette, ...
arborescence, jets de sève, vague de son, tsunami d'émotion, la fougue de la jeunesse, ...
ça passe ou ça casse, et souvent c'est passé d'justesse, comme dans un rêve, une course de sauts d'obstacle en chaise à roulettes, ...
voisins fous qui veulent te suriner, guerre de chapelles entre blancs-becs, musée des horreurs en tournée, allégria ! ...
au Coin Pour Tous la fiesta avec tout l'quartier !, ... prouver la légitimité de notre activité au regard des institutions publics et privés, … pour faire barrage aux chinois les embobineurs deviennent proprios, nouveau son d'cloche, une corde à ton arc pour te pendre avec, ... des normes comme s'il en pleuvait, tous les étés la faillite en bout d'route ...
Heureusement l'Embobineuse aime trop l'sang pour ne pas avoir un tout p'tit peu d'veine ...
Dix automnes et dehors, le monde ressemble de plus en plus à un paillasson ...
Mais grâce aux copains, c'est un paillasson percé d'étoiles ! ... Pas d'réseau pas d'soleil !
Happy birthday l'Embo ! Et un grand MERCI à tous les zozos qui ont mis d'l'essence dans la bécane !
Dix ans et alors ? Prêts à en remettre un coup ?
Pardi ! Bons et beaux comme des poneys fringants, c'est reparti pour dix hivers et cent printemps !
Et qu'ceux qui nous aiment nous suivent et embarquent sur la Nef des fous !


Félix




EMBO(mol)LIE
SAMEDI 20 DECEMBRE - 20H00

FORCE MOLLE VS(avec) L’EMBOBINEUSE
(Ring marseillais)


*** EMBO(mol)LIE ***

"Vous tenez votre miroir à l'envers"
OU : "LE RECTO DU VERSUM"
Rareté éphémère, expositoire et performante

20H20 : LE CALME AVANT LA TEMPÊTE
Installations

21H21 : APRES LE CALME LA TEMPÊTE
Performances

23H23 : LA TEMPÊTE APRES LA TEMPÊTE
Hyper Booboum


N.B.: Le port des talons est plutôt déconseillé


Entre autre attraction performante et performeur attractif :
CYCLOPTIK
(analogique resistance), performance "massages optiques"


AU DAKI LING :: EXPOSITION & VERNISSAGE “L’Embobineuse, 10 ans d’iconographie”
Du 23 JANVIER 18H00 au 13 FEVRIER

*** AU DAKI LING ***

“L'EMBOBINEUSE, 10 ANS D'ICONOGRAPHIE”
******************************************************
Rétrospective graphique de 10 ans de concerts
et d'affichage


VERNISSAGE le 23 JANVIER - 18H/22H

Performance : GIGOTRONC

+ Buffet et DJ set :

- Lily Pourrie
- Pacific Princess
- DJ Domtal & Chantom
- ...



L'exposition sera visible jusqu'au 13 février,
dans les locaux du Daki Ling

******************************************************


SORTIE DE RESIDENCE DE HEADWAR + PAKITO BOLINOIZ + MATTT KONTURE + Surprises !
SAMEDI 24 JANVIER - 21H00

HEADWAR feat PAKITO BOLINOIZ & MATTT KONTURE
HEADWAR
(Yes! Mongolo noise rock // Label Brique // Amiens)
PAKITO BOLINOIZ
(Noise sur 1 à 6 cordes // LDC // Mars)
MATTT KONTURE
(BDssinateur // Terroriste attack sound dans COURGE // Montpellier)

+ DES SURPRISES !

+ ENCORE D'AUTRES SURPRISES !


MASSICOT + HOUSEWIVES + Première Partie
VENDREDI 06 FEVRIER - 21H00

MASSICOT
(Tropical new wave kraut punk // Redwig, Et Mon cul… ?, Kakakids // Genève)

HOUSEWIVES
(Noise mi-nowave mi-postpunk // Faux Discx // Brighton UK)

+ Première Partie


STEAMBOAT SWITZERLAND + MARIA MAGDALENA + EMMANUELE GATTUSO
SAMEDI 07 FEVRIER - 21H00

STEAMBOAT SWITZERLAND
(Expérimental Art-noise en impro // Unit, Moon, Grob, D.B.Waves, Trost Records // Zurich, Suisse)

MARIA MAGDALENA
(Jazzcore hystérico-cuivré // Vox project // Lyon)

EMMANUELE GATTUSO
(Ambient, Experimental, Songwriting // Hyphen Records // Forli, It)





Newsletter de L'Embobineuse